Edito : Les dérives du traitement de l’émotion populaire par la Loi

propagande-webLe non lieu prononcé fin mai 2014 dans l’affaire du naufrage du Bugaled Breizh, exacerbe les tensions.  Après dix années de procédure, les circonstances de la disparition des cinq membres d’équipage du chalutier breton restent une énigme. Mais ce qui provoque l’étonnement, c’est le combat  porté par  l’association « SOS Bugaled Breizh » créée par Jacques Losay en novembre 2013. En effet au-delà du soutien aux proches des marins disparus, l’objectif est « de promouvoir la réforme de nos Constitutions en vue d’assurer une meilleure protection des citoyens dans les procès impliquant des agents des forces armées ou de l’Administration… » . Et cette demande a trouvé un écho auprès de la sénatrice Leila Aichi  qui précise qu’une réflexion sur la levée « du secret défense » doit être engagée. Pour elle, « la transparence doit aujourd’hui prévaloir sur la raison d’Etat » avec par exemple la mise en place d’une responsabilité sans faute de l’Etat.
Comment peut-on passer d’un accident de pêche, aussi terrible soit il, à une demande de réforme de nos constitutions et institutions ? Ce n’est pas la première fois que cela se produit. Cette affaire illustre parfaitement une tendance apparue depuis une vingtaine d’années qui veut qu’à chaque drame médiatisé, une réponse législative est proposée suivant le modèle : « un drame, une Loi ». Après le Bugaled Breizh, nous verrons que trois autres exemples permettent de mieux comprendre ce type de mécanique.  

lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Edito : Les dérives du traitement de l’émotion populaire par la Loi

25-07-2014 dans Edito

propagande-webLe non lieu prononcé fin mai 2014 dans l’affaire du naufrage du Bugaled Breizh, exacerbe les tensions.  Après dix années de procédure, les circonstances de la disparition des cinq membres d’équipage du chalutier breton restent une énigme. Mais ce qui provoque l’étonnement, c’est le combat  porté par  l’association « SOS Bugaled Breizh » créée par Jacques Losay en novembre 2013. En effet au-delà du soutien aux proches des marins disparus, l’objectif est « de promouvoir la réforme de nos Constitutions en vue d’assurer une meilleure protection des citoyens dans les procès impliquant des agents des forces armées ou de l’Administration… » . Et cette demande a trouvé un écho auprès de la sénatrice Leila Aichi  qui précise qu’une réflexion sur la levée « du secret défense » doit être engagée. Pour elle, « la transparence doit aujourd’hui prévaloir sur la raison d’Etat » avec par exemple la mise en place d’une responsabilité sans faute de l’Etat.
Comment peut-on passer d’un accident de pêche, aussi terrible soit il, à une demande de réforme de nos constitutions et institutions ? Ce n’est pas la première fois que cela se produit. Cette affaire illustre parfaitement une tendance apparue depuis une vingtaine d’années qui veut qu’à chaque drame médiatisé, une réponse législative est proposée suivant le modèle : « un drame, une Loi ». Après le Bugaled Breizh, nous verrons que trois autres exemples permettent de mieux comprendre ce type de mécanique.  

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Edito : La propagande à l’heure du Web

18-07-2014 dans Edito

propagande-webPeut-être avez vous remarqué sur vos journaux en ligne que les articles sur le conflit israélo-palestinien de ces derniers jours étaient largement commentés et parfois de façon assez virulente. Les modérateurs des médias en ligne sont en tout cas sur le pied de guerre pour ne pas laisser passer trop de propos incitant à la haine ou illégaux. Sur les médias participatifs, les commentaires sont beaucoup plus nombreux et beaucoup plus virulents car souvent modérés à postériori et par l'ensemble de la communauté. C'est le cas d'Agoravox, par exemple, où le sujet pro ou antisioniste revient d'ailleurs très souvent dans les commentaires, et ce, quel que soit le sujet de l'article.

Mais il semblerait pourtant que ces commentaires ne soient pas tous spontanés et que nombre d'entre eux soient quelque peu aidés voire suscités … Il s'agirait en effet plus d'actions de propagande que de commentaires spontanés. La propagande consiste à organiser "ce qui doit être propagé", il s'agit d'un ensemble d'actions menées auprès de la population, afin de l'influencer. Ainsi, ces actions se distinguent des initiatives spontanées car elles sont préparées et coordonnées tout comme elles différent des actions de publicité et de marketing qui visent à promouvoir un produit ou une marque commerciale (parfois avec les mêmes procédés …) Le succès d'une propagande réside tant dans les actions menées, les contenus diffusés que dans la discrétion de l'organisation et des dispositifs mis en place.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Géoéconomie de la Serbie : bilan et perspectives

09-07-2014 dans Matrices stratégiques

geoeconomie-serbieLa Serbie a officiellement obtenu son statut de candidat à l’entrée dans l’Union Européenne le 2 mars 2012. Cette décision du Conseil Européen vient récompenser Belgrade pour les efforts de réconciliation accomplis pour mettre un terme à la décennie des guerres d’ex-Yougoslavie. Au-delà du geste politique, l’intégration européenne est souvent considérée en économie – pour les anciens pays de l’Est – comme l’aboutissement du processus de transition du communisme au capitalisme (passage d’une économie centralisée, planifiée, à une économie de marché). Les retards qu’enregistre la Serbie tant dans son processus d’intégration européen que dans sa transition économique laissent néanmoins songeur. Les guerres des années 1990 ont en effet eu un effet dévastateur sur l’économie serbe. Le démantèlement de la Yougoslavie ainsi que les embargos ont eu raison de la transition économique engagée après la mort de Josip Broz Tito. Lors des bombardements du printemps 1999, 62% des infrastructures de transport sont endommagées, et 80% des capacités de raffinage sont détruites. L’inflation a poussé les populations à avoir massivement recours au marché noir dans une atmosphère où la contrebande faisait légion. L’oligarchie en place profitait du vide étatique pour s’enrichir, dans une Serbie isolée de la scène internationale.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Edito : La conflictualité clausewitzienne en guerre économique

Carl_von_ClausewitzCarl Von Clausewitz (1780-1831), général de l’armée prussienne, occupe une place particulière parmi les auteurs militaires. Son Traité De la guerre, paru en 1832, conserve une étonnante modernité, tant sur le plan de la pensée militaire théorique qu’au titre de la stratégie économique des puissances actuelles. Examinons ici en quoi la doctrine stratégique élaborée par Clausewitz peut nous éclairer sur la conflictualité dont est empreinte la guerre économique qui se joue à notre époque.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Les géants du Web et la cybercriminalité

cybercriminaliteLes géants du Web se positionnent aujourd’hui comme les fervents défenseurs d’un monde numérique plus sûr, et mettent au coeur de leur priorité une lutte acharnée contre la cybercriminalité. Cependant, le tsunami causé par Edward Snowden et les révélations du programme PRISM ont mis à mal la réputation des mastodontes du Net. Google, Facebook, Apple, Microsoft, autant de sociétés qui ont été montrées du doigt par les internautes, qui se sont sentis trahis, perdant toute confiance envers ceux qui s’autoproclamaient gardiens d’un Internet respectueux des données et de la vie privée des utilisateurs.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

La France, bientôt une « non-puissance » de premier plan ?

11-06-2014 dans France Europe Puissances

rtrpe7gChristian Harbulot signe une tribune sur Atlantico.fr sur l'avenir de la France en tant que puissance mondiale. Le constat est alarmant.

"François Hollande débute ce jeudi 5 juin une journée qui pourrait être historique alors qu'il reçoit successivement la Reine d'Angleterre, Barack Obama, puis Vladimir Poutine en fin de soirée. Le pays des Droits de l'Homme a pourtant peu de chances de faire entendre sa voix alors que sa puissance morale, militaire et économique ne cesse de décliner au fil des ans."

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Edito : L’émergence d’une contre-culture sur le management

02-06-2014 dans Culture et influence,Edito

contre-culture-managementLa littérature anglo-saxonne sur le monde des entreprises est-elle en train de sortir des sentiers battus du politiquement correct ? L’ouvrage Light Footprint Management (LFM) du consultant Charles Edouard Bouée ouvre la voie à une nouvelle approche de l’approche managériale occidentale dans un monde qualifié de Volatile, Uncertain, Complex, Ambiguous (VUCA). Le monde est volatile et incertain: les évènements deviennent plus ou moins incontrôlables. La crise financière en est un exemple typique. Le changement climatique accentue les critères d’incertitude. Le monde est de plus en plus complexe à cause de la croissance des interconnections entre les chaînes logistiques et la densité des communications. Le monde est plus ambigu et rend plus difficile les procédures de contrôle. Les frontières entre les alliés et les adversaires sont de plus en plus floues. Les évènements inattendus et leurs conséquences imprévisibles sont devenus une caractéristique de notre ère.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Astroturfing : Enjeux, pratiques et détection

27-05-2014 dans Guerre de l'information

astroturfingL’Astroturfing est une technique qui consiste à simuler la spontanéité d’un mouvement. Les motivations de ceux qui se livrent à ce type de pratique sont principalement d’ordre politique et économique. L’idée étant de justifier une prise de position en s’appuyant sur ce qui semble être la manifestation d’un sentiment majoritaire.
Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

La France, les Etats-Unis et l’Allemagne face aux investissements étrangers

investisseurs-etrangersLes années 1980 ont vu la naissance d’une convergence des Etats considérant qu’au regard de la croissance et de l’innovation, le libéralisme est à privilégier par rapport au protectionnisme.
L’article de Williamson, « consensus de Washington » édicte les principes libéraux qui dominent aujourd’hui dans la politique économique internationale, notamment concernant les investissements étrangers. Ce consensus promeut l’investissement international, pour générer la libre circulation des capitaux afin d’engendrer un climat favorable aux affaires et à la croissance.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Recherche du profit versus sécurité des consommateurs : le cas General Motors

19-05-2014 dans Industries et souveraineté

General-MotorsDepuis février dernier, General Motors (GM), le groupe emblématique de l’industrie automobile américaine, a procédé, principalement en Amérique du Nord, à une série de rappels concernant au total près de 6,6 millions de véhicules issus de différents modèles et marques (Chevrolet, Pontiac et Saturn, puis Buick, GMC et Cadillac) produits entre 2003 et 2011, dont 2,6 millions pour un défaut de commutateur d’allumage, une pièce recevant la clé de contact et qui était susceptible de se mettre inopinément en position arrêt en cas de frôlement et de désactiver le déploiement des airbags.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

L’économie collaborative : nouveau vecteur d’influence et de reconquête du pouvoir

12-05-2014 dans Culture et influence

economie-collaborative-vecteur-influenceAu milieu des années 1990 apparaît le terme de « nouvelle économie » pour désigner l’émergence d’une économie issue du Web et des réseaux : e-commerce et services dématérialisés. Cette nouvelle économie aujourd’hui réglementée est ancrée dans la réalité de l’économie de marché.
Pendant du développement des usages Web et des réseaux sociaux, alternative à la crise économique, à une société de consommation qui se voit contrainte par un pouvoir d’achat en diminution, de nouveaux modèles économiques émergent depuis quelques années. Ils impliquent les réseaux IT, la notion d’usagers, et la mise en partage.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Apple – Samsung : Une guerre complexe

09-05-2014 dans Industries et souveraineté

Apple-SamsungDans un monde de plus en plus globalisé et informé, peu d’entreprises de taille conséquente peuvent aujourd’hui jouir d’une situation de monopole sur leur marché. Cette évolution a provoqué au fil des années des luttes de pouvoir entre géants de certains secteurs. La majorité de ces conflits se résume à une guerre commerciale. Néanmoins, certaines disputes amènent les entreprises à s’affronter au niveau juridique et à s’opposer sur de nombreux points, conduisant dans certains cas à la mort de l’une d’elle. Ce fut le cas en 1998, lorsque la Société Netscape porta plainte contre Microsoft.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Accords de libre-échange Transatlantique : Quid de la perte de souveraineté des Etats européens ?

07-05-2014 dans France Europe Puissances

atlantismeDans la continuité de l’ALENA et de feu l’AMI (accord multilatéral sur l’investissement), le plus grand accord commercial bilatéral au monde (TTIP) se négocie  actuellement dans une grande discrétion entre l’Europe et les Etats-Unis sur fond de discordes, notamment sur des sujets comme la Culture, l’Agro-alimentaire ou l’audiovisuel. Cependant, les américains  ont  une lecture sous-jacente du dit traité, caractérisée par leur approche sur la protection de leurs investisseurs face aux conflits commerciaux.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

La RSE est-elle en train de devenir une arme de guerre économique ?

05-05-2014 dans Guerre de l'information

RSE_arme_guerre_economiqueDepuis le 15 avril 2014 le Parlement Européen à mis en place un nouveau dispositif, obligeant les entreprises cotées de plus de 500 salariés à publier leur compte « extra comptable » et ce, malgré la forte opposition de certains Etats et Organisations tels que Business Europe ou l’Association française des entreprises privées (AFEP). Ce résultat est à mettre entre autre à l’actif d’Eurosif (le Forum pour l'Investissement Durable et Responsable Européen), même si son Directeur Exécutif François Passant reste tout de même insatisfait suite à la « Réduction de Puissance » du texte initial.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Edito : United Against Nuclear Iran : Une arme informationnelle pour la conquête du marché iranien ?

02-05-2014 dans Edito,Matrices stratégiques

UANIAu lendemain du voyage de prospection en Iran organisé par le MEDEF et auquel ont participé plus d’une centaine d’entreprises françaises, l’organisation United Against Nuclear Iran a lancé une campagne de dénonciations et de menaces à l’encontre des principales entreprises ayant participé à ce voyage ( France Campaign ). Cette campagne est une attaque informationnelle, assumée par l’ONG, visant à empêcher toute implantation ou prospection d’entreprise étrangère en Iran dans le but affiché du respect des sanctions internationales imposées à l’Iran. Cependant, à l’heure où l’Iran multiplie les signes de bonne volonté et de coopération à l’égard de la communauté internationale, il convient de décrypter les objectifs réels de cette organisation et son rôle dans la conquête du marché iranien.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

« Sabordage : comment la France détruit sa puissance » par Christian Harbulot

sabordage_christian_harbulotChristian Harbulot, Directeur de l'Ecole de Guerre Economique, publie un nouvel ouvrage intitulé : "Sabordage : comment la France détruit sa puissance". 15 ans après "La France doit dire NON", Christian Harbulot nous livre une analyse sans concession sur la puissance de la France. Postures intellectuelles dépassées, incapacités de nos élites à se projeter, manoeuvres habiles de nos coopétiteurs… ce livre donne aux lecteurs les clés de lecture indispensables pour concevoir l'avenir de la France dans le concert des Nations.

"Sabordage : comment la France détruit sa puissance", de Christian Harbulot aux Editions François Bourin.

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

La conquête du marché aéroportuaire au Brésil

16-04-2014 dans Matrices stratégiques

aeroports_bresilL'intelligence économique appliquée aux grands projets d’infrastructures.

L'un des plus influents pays d'Amérique latine, le Brésil est considéré comme un géant économique. Appartenant au groupe des puissances économiques émergentes (nations BRICS) avec la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, le Brésil a démontré de nombreux progrès pour sortir des millions de ses habitants de la pauvreté.

Télécharger l'étude réalisée par des étudiants de la formation pro de l'EGE : La conquête du marché aéroportuaire au Brésil

 

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

La domination sud-coréenne sur le marché du GNL

PHO00036824La Corée du Sud, 15ème économie mondiale (Source : Trésor), est le second importateur mondial de GNL (gaz naturel liquéfié) (49.7 milliards m3 en 2012, soit 15% des importations mondiales) derrière le Japon (118.8) (Source : BP).  Bien que le pays soit dénué de ressources gazières, les entreprises sud-coréennes comptent parmi les acteurs incontournables sur le marché mondial du GNL. Devant ce constat, il est intéressant de se pencher sur les enjeux et perspectives de la stratégie de Séoul.

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Guerre économique dans le domaine scientifique : les débats sur les perturbateurs endocriniens

09-04-2014 dans Guerre de l'information

perturbateurs-endocriniensEn moins d’un siècle, la production mondiale de produits chimiques a explosé, passant d'un million de tonnes en 1930 à plus de 300 millions aujourd'hui. Le secteur des produits chimiques est l’un des secteurs d’activités les plus importants de l'Union européenne (UE) : il représente environ 3,1 millions d'emplois et plus de 83 000 entreprises en intégrant le secteur des matières plastiques). En 2011, la production de produits chimique de l’Europe des 27 s’est élevée à 347 millions de tonnes, tandis que les ventes ont atteint un montant de 539 milliards d’euros, soit 20% des ventes au niveau mondial.    

Lire la suite…

Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email

Etude stratégique sur le Baclofène

BaclofeneLe Baclofène est un traitement contre l’alcoolisme qui, depuis 2008, connaît de nombreuses controverses sur son efficacité. Alors que d’importantes associations telles qu’AUBES et RESAB soutiennent le médicament depuis le début, utilisant la presse, internet et les réseaux sociaux pour une intense campagne de lobbying pro-baclofène, la position des acteurs étatiques semble, pour l’instant, plus hésitante. Favorables à une autorisation de mise sur le marché, encore aujourd’hui refusée au médicament, les autorités publiques requièrent tout de même plus d’études scientifiques pour rendre un avis définitif. Le Baclofène subit également une forte concurrence ; six autres laboratoires pharmaceutiques commercialisent des traitements contre l’alcool.
Lire la suite…

Related Posts with Thumbnails
Partagez ! Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Print
  • email