Attaques informationnelles visant DHL

A l’issue de deux décennies de rachats et de prises de participations tous azimuts, le secteur de l’express en Europe semble être sur le point de se stabiliser. La structure devient, à chaque étape, un peu plus oligopolistique.
Toutefois, il serait réducteur d’appréhender le marché de l’express par la seule lunette des entreprises présentes sur le marché. Les activités liées à l’express étant fondées en majeure partie sur la main-d’œuvre, d’autres acteurs doivent être considérés afin d’avoir la vision la plus exhaustive possible d’un marché consolidé et fortement concurrentiel, où chaque aspérité peut avoir des conséquences insoupçonnées.
A chaque nouvelle situation censément stabilisée correspond de nouvelles menaces inédites. Malgré le poids financier et la puissance technologique des trois leaders majeurs sur le marché européen de l’express, ces mastodontes ne sont nullement à l’abri de déstabilisations qui se révèleraient immédiatement nuisibles à leurs activités et donc à leur rentabilité.
C’est l’entreprise allemande DHL qui est visiblement la cible favorite d’attaques informationnelles polymorphes. À l’image de « Respect@DHL », des opérations d’envergure, extrêmement bien organisées, ont été menées à son encontre.
Quelque soit l’auteur de ces attaques et de ces tentatives de déstabilisation, DHL doit répondre.
Quels que soient ses alliés et ses relais, DHL doit organiser une réponse mesurée et structurée sur un temps long. Cette réponse devra nécessairement être plurielle, composée de plusieurs facettes complémentaires toutes essentielles.
 
Télécharger l'étude complète : Attaques informationnelles visant DHL

Related Posts with Thumbnails