Edito : La dimension géoéconomique de Taiwan

Dimension géoéconmique du taiwan La République de Chine a été fondée en Chine continentale en 1912. Elle est battue par l’armée communiste de Mao Zedong qui proclame la création de la Chine Populaire en octobre 1949. Chiang Kaï-chek, le Président, son gouvernement et les adhérents du parti politique Kuomintang (KMT) se replient alors sur l’’île de Taïwan reprise au Japon 4 ans plus tôt.

Cette petite île de 36.000 km2 est en 1949 l’un des pays les plus pauvres du monde. Aujourd’hui, avec ses 23 millions d’habitants, Taïwan est devenue la 6ème économie en Asie et la 24ème économie mondiale. Avec un PIB de 474 milliards USD en 2012 soit un PIB/hab en parité de pouvoir d’achat de 38.500 USD, supérieur à celui de la France (35.520 USD), Taïwan compte parmi les économies les plus avancées.

Taïwan, la Corée du Sud, Hong-Kong, et Singapour sont les « 4 dragons asiatiques » qui se sont industrialisés de façon accélérée depuis 1950 et ont connu une croissance spectaculaire grâce au commerce extérieur.

Lire la suite…

Edito : La conflictualité clausewitzienne en guerre économique

Carl_von_ClausewitzCarl Von Clausewitz (1780-1831), général de l’armée prussienne, occupe une place particulière parmi les auteurs militaires. Son Traité De la guerre, paru en 1832, conserve une étonnante modernité, tant sur le plan de la pensée militaire théorique qu’au titre de la stratégie économique des puissances actuelles. Examinons ici en quoi la doctrine stratégique élaborée par Clausewitz peut nous éclairer sur la conflictualité dont est empreinte la guerre économique qui se joue à notre époque.

Lire la suite…

Les géants du Web et la cybercriminalité

cybercriminaliteLes géants du Web se positionnent aujourd’hui comme les fervents défenseurs d’un monde numérique plus sûr, et mettent au coeur de leur priorité une lutte acharnée contre la cybercriminalité. Cependant, le tsunami causé par Edward Snowden et les révélations du programme PRISM ont mis à mal la réputation des mastodontes du Net. Google, Facebook, Apple, Microsoft, autant de sociétés qui ont été montrées du doigt par les internautes, qui se sont sentis trahis, perdant toute confiance envers ceux qui s’autoproclamaient gardiens d’un Internet respectueux des données et de la vie privée des utilisateurs.

Lire la suite…

La France, les Etats-Unis et l’Allemagne face aux investissements étrangers

investisseurs-etrangersLes années 1980 ont vu la naissance d’une convergence des Etats considérant qu’au regard de la croissance et de l’innovation, le libéralisme est à privilégier par rapport au protectionnisme.
L’article de Williamson, « consensus de Washington » édicte les principes libéraux qui dominent aujourd’hui dans la politique économique internationale, notamment concernant les investissements étrangers. Ce consensus promeut l’investissement international, pour générer la libre circulation des capitaux afin d’engendrer un climat favorable aux affaires et à la croissance.

Lire la suite…

Recherche du profit versus sécurité des consommateurs : le cas General Motors

19-05-2014 dans Industries et souveraineté

General-MotorsDepuis février dernier, General Motors (GM), le groupe emblématique de l’industrie automobile américaine, a procédé, principalement en Amérique du Nord, à une série de rappels concernant au total près de 6,6 millions de véhicules issus de différents modèles et marques (Chevrolet, Pontiac et Saturn, puis Buick, GMC et Cadillac) produits entre 2003 et 2011, dont 2,6 millions pour un défaut de commutateur d’allumage, une pièce recevant la clé de contact et qui était susceptible de se mettre inopinément en position arrêt en cas de frôlement et de désactiver le déploiement des airbags.

Lire la suite…

Apple – Samsung : Une guerre complexe

09-05-2014 dans Industries et souveraineté

Apple-SamsungDans un monde de plus en plus globalisé et informé, peu d’entreprises de taille conséquente peuvent aujourd’hui jouir d’une situation de monopole sur leur marché. Cette évolution a provoqué au fil des années des luttes de pouvoir entre géants de certains secteurs. La majorité de ces conflits se résume à une guerre commerciale. Néanmoins, certaines disputes amènent les entreprises à s’affronter au niveau juridique et à s’opposer sur de nombreux points, conduisant dans certains cas à la mort de l’une d’elle. Ce fut le cas en 1998, lorsque la Société Netscape porta plainte contre Microsoft.

Lire la suite…

La domination sud-coréenne sur le marché du GNL

PHO00036824La Corée du Sud, 15ème économie mondiale (Source : Trésor), est le second importateur mondial de GNL (gaz naturel liquéfié) (49.7 milliards m3 en 2012, soit 15% des importations mondiales) derrière le Japon (118.8) (Source : BP).  Bien que le pays soit dénué de ressources gazières, les entreprises sud-coréennes comptent parmi les acteurs incontournables sur le marché mondial du GNL. Devant ce constat, il est intéressant de se pencher sur les enjeux et perspectives de la stratégie de Séoul.

Lire la suite…

Edito : Convergence IFRS : une guerre économique toujours active

ifrs-comptabiliteLa normalisation comptable internationale IFRS visant à renforcer la comparabilité des états financiers pour mesurer la performance économique réelle des entreprises n’en finit pas de faire débat.

Une polémique qui prend de l’ampleur
D’un côté, le cadre conceptuel des principes comptables américains US-GAAP édictés par le FASB (Financial Accounting Standards Board), à dominante américaine et incluant des représentants de la SEC (Securities Exchange Commission), des principaux cabinets d’audit anglo-saxons, de sociétés américaines cotées, banques ou encore du CFA (Chartered Financial Analyst Society) (cf. note 1). Une vision de la comptabilité destinée aux actionnaires, qui prend en compte la règle de la fair value, la valeur de marché de l’entreprise, variable par définition dans le temps en fonction des conditions de marché.

Lire la suite…

LG : La réforme du modèle historique de chaebol

02-01-2014 dans Industries et souveraineté

LG_chaebolPendant les vingt dernières années, de nombreux scandales impliquant les chaebols coréens sont apparus. Ces articles et reportages de presse ont terni l’image du le gouvernement coréen sur la scène internationale. Son manque de transparence et les aides exorbitantes accordées aux entreprises les plus puissantes du pays sont les principales critiques faites envers ce pays alors en pleine explosion économique.
Sensible aux diverses critiques émises à l’encontre des chaebols, le groupe LG a su rester discret et forger, dans l’ombre, sa réforme, actuelle clé de son succès. Le groupe LG est actuellement considéré comme le troisième chaebol de Corée du Sud derrière Samsung et Hyundai.
Et pourtant, si ce chaebol n’a pas la notoriété de Samsung à l’international, il pourrait être la meilleure arme du gouvernement coréen pour l’amélioration de son image à l’international.
 

Lire la suite…

L’agriculture mondiale : un débat qui n’en finit pas. Le Groupe de CAIRNS à l’OMC

09-12-2013 dans Industries et souveraineté

omc-agriculture-cairnsLe thème de l’agriculture dans les négociations commerciales internationales n’est apparu qu’à partir de l’Uruguay Round entre 1986 et 1994, dernier cycle de négociation du GATT, avant la création de l’Organisation Mondiale du Commerce.
Il a été intégré aux négociations de l’OMC dans le but de réglementer et de libéraliser les échanges. Seulement les négociations agricoles sont impactées par de fortes oppositions, dans lesquelles le Groupe de Cairns apparait comme un acteur majeur. Depuis 1994, la question agricole est l’obstacle majeur au succès des rounds de négociation de l’OMC.
L’objectif est d’analyser les caractéristiques et les enjeux du Groupe de Cairns face à ses interlocuteurs dans le cadre des négociations agricoles à l’OMC, d’identifier les différentes étapes de négociation, de comprendre la position des parties adverses et d’envisager les issues possibles.

Lire la suite…

Le GPS Navstar : norme militaire universelle ?

06-11-2013 dans Industries et souveraineté

navstar-gpsGPS-navstarLe GPS Navstar est un système de positionnement par satellite développé par l'US Air Force à partir de 1973. Il convient de préciser que le terme « GPS » (Global Positioning System) est un terme générique. Cependant, se référer au GPS revient le plus souvent à se référer au système de GPS américain Navstar. Autrement dit, les Etats-Unis se sont arrogés le terme générique, témoignage d'une forte influence, si ce n'est d'une hégémonie totale en matière de système de positionnement par satellite. Ce système repose sur une constellation de 30 satellites qui couvrent la totalité de la surface terrestre (1). Jusqu'à une époque récente, ce système américain a de nombreuses fois fait preuve de sa suprématie (2), tant sur le plan civil que militaire et ce n'est que par le bon vouloir de ce pays que nous profitons à des coûts très réduits de cette technologie. Ainsi les usages militaires dépendent du Department of Defense (DoD) américain. La mainmise de ce dernier est totale en la matière, de l'exportation de la technologie et de tout matériel utilisant celle-ci à la fourniture du signal en lui-même (3). De fait, tout matériel militaire utilisant la technologie GPS est soumis à l'International Traffic in Arms Regulations (4), ce qui permet à l'administration américaine de disposer d'un panel des équipements utilisés par les puissances étrangères, mais aussi d'avoir un droit de regard concernant l'autorisation ou le refus de l'usage de leur technologie. Par ailleurs, si le DoD décidait à tout moment de brouiller ou de dégrader le signal GPS, civil ou militaire, rien ne pourrait l'en empêcher. Il ne faut pas non plus négliger l'avantage de cette utilisation mondiale d'un tel système en matière de collecte de données, qui représente pour les Etats-Unis une véritable aubaine dans l'obtention du renseignement par le biais de la National Geospatial Intelligence Agency (5). Enfin, c'est également en raison de sa position de pionnier en la matière, que le système Navstar, a  su se constituer en tant que norme militaire universelle. L'absence de concurrent fiable et les possibilités que le système a su offrir a donné l'occasion aux armées alliées des Etats-Unis de bénéficier d'une technologie avancée mais ceci au prix d'une dépendance technologique totale.

Lire la suite…

Edito : Exportation du Rafale : chronique d’un échec annoncé ?

DASSAULT-RAFALE-MARINE"La France a raté ce rendez-vous (…) ce qui est invraisemblable pour une nation qui a un savoir-faire technologique, aéronautique, électronique considérable avec des entreprises majeures qui étaient en situation de pouvoir le faire". Ce constat désabusé dressé par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, lors d’une émission radio-télévisée le 19 mai dernier se rapportait au dossier des drones : il aurait aussi bien pu s’appliquer à l’affaire du Rafale.
Bien que résolument en pointe dans nombre de domaines industriels, la France peine à exporter ses produits high-tech souvent par mépris des priorités de ses clients potentiels ou par manque d’une stratégie d’influence réactive, dans un milieu international hautement concurrentiel. Les aléas de l’exportation du Rafale pourraient s’avérer emblématiques de ce manque de savoir-faire « à la française ».

Lire la suite…

La dissonance cognitive des constructeurs automobiles français

03-10-2013 dans Industries et souveraineté

vintage_poster_art_deco_automobile_franceLes publications du premier semestre 2013 relancent la guerre des chiffres chez les constructeurs automobiles européens. Alors que la Commission européenne enquête sur la garantie de 7 milliards d’euros accordée par l’Etat à la banque PSA Finance, les ventes du groupe français montrent un recul de 13% dans un marché européen en repli de 7% sur le premier semestre. Très exposé en Europe avec près de 60% des volumes, PSA voit ses ventes chuter de 9,8% sur un marché mondial en progression de 3% (cf. note1).

Lire la suite…

Manœuvres chinoises pour conquérir des parts du marché mondial du vin

01-10-2013 dans Industries et souveraineté

vin-chinoisLa procédure « anti dumping » lancée par la Chine contre les vins de l’Union Européenne a été présentée comme une contre mesure aux menaces de rétorsion de l’Union Européenne (UE) sur les importations de panneaux solaire chinois. Les ministres français, espagnols et italiens avaient tous espéré que celle-ci s’arrêterait avec la conclusion d’un accord sur le solaire. Il n’en est rien. Apparemment poussée par ses propres viticulteurs (80 à 90 % des vins consommés en Chine sont d’origine chinoise), la Chine persiste dans sa volonté de sanctions pour protéger sa production nationale mais aussi pour en écouler une partie significative dans les pays consommateurs de vin.

Lire la suite…

Le Cloud à la française, une imposture ?

cloud_franceLe cloud computing peut être considéré comme une révolution numérique de par les perspectives de croissance annoncées (un marché en 2012 estimé à 65 milliard USD avec 15 à 20% de croissance par an jusqu’en 2020) mais aussi par son appropriation massive dans les milieux privé, public et également chez les particuliers. Ce marché est largement dominé par les acteurs américains qui occupent plus de 60% de part de marché. Seulement, même sans mentionner le risque de renseignement économique permis par le Patriot Act, les acteurs français l’utilisant sont dépendants de fournisseurs étrangers pour des données ou applications stockées dans le cloud.

Lire la suite…

Les parfumeurs du luxe français face au risque d’interdiction de certains ingrédients indispensables au secteur

09-07-2013 dans Industries et souveraineté

parfums_franceEn juillet 2012, la commission européenne a reçu un avis du SCCS (comité scientifique pour la santé des consommateurs) sur le potentiel degré allergène de certaines substances naturelles utilisées dans les parfums. Celles-ci concerneraient 1 à 3 % de la population européenne. En publiant une telle analyse, le comité a mis les industriels du parfum en alerte.
Les acteurs de la chaîne de production dans son ensemble sont concernés par ce texte, et parfois de manière diamétralement opposée. Ils apparaissent ainsi sur trois échiquiers différents : politique, économique et sociétal. Dès lors, l’Association française des producteurs de Parfums a besoin de bénéficier d’une véritable cartographie des acteurs en présence et de tous leurs mouvements stratégiques. En effet, leurs interactions ou inerties représentent des actions fondamentales à comprendre ou à prévoir, afin de mieux appréhender les enjeux stratégiques d’un tel texte.

Télécharger l'étude : Les parfumeurs du luxe français face au risque d’interdiction de certains ingrédients indispensables au secteur

Lire la suite…

L’accord Google – Presse française : Histoire d’une hypothèque de l’information

11-04-2013 dans Industries et souveraineté
google-presse-franceLe 1er février dernier, le Président de la République a signé à l’Elysée un accord avec Eric SCHMIDT, président de Google concernant la presse française. Depuis plusieurs mois, l’Association de la presse d’information politique et générale négociait avec la firme américaine pour une répartition plus équitable des revenus tirés de la publicité générée par les articles en ligne. L’adoption par la France d’une loi encadrant les droits voisins a même été soulevée par les représentants de presse pour arracher cet accord à Google.
Lire la suite…

Google Vs Baidu : la guerre des moteurs de recherche

09-04-2013 dans Industries et souveraineté

google-baiduDepuis la fin des années 90 jusqu’à aujourd’hui, le secteur de l’Internet s’est caractérisé par sa forte mutabilité et sa capacité à se diffuser à l’ensemble des pays du monde. Les entreprises américaines qui aujourd’hui détiennent le leadership ont bénéficié du dynamisme du secteur. Néanmoins, leur position de numéro un aux Etats-Unis et en Europe s’arrête aux frontières de l’Asie et du plus grand marché du monde, celui de la Chine. Fort de 570 millions d’internautes, le marché chinois est le nouvel Eldorado des géants du Net. A l’heure actuelle, Google et Microsoft semblent impuissants et n’arrivent pas à égaler Baidu, le champion chinois. Seuls Qihoo 360 ou Soso, semblent être en mesure de remettre en question la position hégémonique de Baidu en Chine. Impuissants, Google et Microsoft, chacun de leur côté, ont décidé de s’associer à leurs homologues chinois pour pénétrer de manière progressive le marché. Parallèlement, le gouvernement chinois mène une véritable guerre d’information à l’encontre des moteurs de recherche. Jaloux du monopole de Baidu sur la toile, le Gouvernement accuse l’entreprise privée de ne pas respecter les droits d’auteurs. De même, depuis 2010 de forts conflits opposent le gouvernement chinois à Google concernant la liberté d’information. Ainsi se dessine un jeu d’alliance entre les moteurs de recherche sur fond de guerre d’information menée par le gouvernement chinois.

Lire la suite…

Polémiques sur les rachats d’entités économiques par des puissances étrangères

08-03-2013 dans Industries et souveraineté

qatar_dohaLes récentes révélations du journal France Football, le 29 janvier dernier, a engendré  une déflagration auprès de l’opinion publique. Celles-ci sont de nature à compromettre le soutien économique potentiel, et bienvenu,  dans une période de disette de finances publiques. Le rachat du club de football Paris Saint Germain a révélé à la lumière la puissance financière du Qatar. Déjà, le  socialiste Julien Dray et le député UMP Lionel Luca ont vivement pris position contre l’accroissement de l’influence du Qatar en France.

Lire la suite…

Les drones et la puissance aérienne future

01-03-2013 dans Industries et souveraineté
dronesDans cette nouvelle Note Stratégique de CEIS, Bertrand Slaski analyse les orientations prises par les forces armées américaines dans le domaine des systèmes de drones aériens. Selon l'auteur du document, la manière dont cette problématique est traitée aux États-Unis offre en effet un bon exemple des débats actuels et futurs suscités par la mise en réseau croissante des effecteurs, capteurs et vecteurs non pilotés. On peut observer que cette note a l'avantage d'explorer des domaines non traités dans la presse lorsque celle-ci évoque les drones.

Lire la suite…

Related Posts with Thumbnails