Petite Histoire de la désinformation par Vladimir VOLKOFF

26-08-2000 dans Lectures et bibliographies

Vladimir Volkoff a été le premier en France à parler de désinformation au grand public, notamment avec son roman Le Montage (Grand Prix du roman de l’Académie française). Il est l’auteur de nombreux ouvrages, et a publié en particulier La Désinformation, arme de guerre.« Depuis que les hommes ont une bouche pour parler et des oreilles pour entendre, autrement dit depuis qu’ils échangent des messages, ils ont compris qu~i1 est possible de tirer avantage du flou propre à la plus innocente des informations; que, l’aloi de vérité qui y est compris n’étant ni fixe ni garanti, il n’y a rien de plus facile que de joindre à l’approximation involontaire la tromperie délibérée. »

Petite histoire de la désinformation expose, de l’Antiquité à nos jours, ces opérations, et raconte des anecdotes qui, du cheval de Troie à Internet, des Villages Potemkine à la guerre en Bosnie, permettent de se faire une idée des méthodes utilisées par les désinformateurs. Véritable manuel à l’usage des professionnels comme des profanes, ce livre permettra à chacun d’avoir un nouveau regard sur l’information, quelle que soit sa source, et de se prémunir contre une arme dont les victimes se comptent par millions. La désinformation, dont n’importe qui peut être un agent à son insu, reste une donnée majeure de cette fin de siècle.
Ces 3 ouvrages sont une référence de base pour étudier les techniques de désinformation pratiquées par les services de renseignement.

Une partie de ces connaissances est aujourd’hui utilisée par des acteurs économiques pour déstabiliser leurs adversaires.


Related Posts with Thumbnails